Ces fascinants robots inutiles [Japan]

Il y a un genre de vidéo que l’on souhaite partager et que l’on regarde jusqu’au bout sans savoir pourquoi. Un genre de vidéo qui pose la question de savoir comment on est tombé dessus. Par exemple cette vidéo d’une compétition de robotique au Japon dans laquelle nous pouvons voir une prouesse technique : lancer une bouteille et la faire atterrir droite.

Exceptionnel. Inutile. Technologique

 

Doom a 25 ans [çanousrajeunitpasmabonnedamequandmême]

La science fiction a façonné pour beaucoup d’entre nous notre rapport à l’innovation et notre rapport au futur. 

Les jeux vidéo sont aussi des oeuvres qui marquent des époques. 

Doom, il y a 25 ans, a été un des moteurs du changement de perception de l’activité vidéo ludique, après sa sortie, les jeux vidéos étaient clairement pas tous fait pour les enfants…

Pour info, Doom Eternal, la suite de Doom devrait atterrir sur toutes les consoles l’année prochaine

Fusion des mouvements homme/robot [Bioman]

Toyota vient d’annoncer qu’il avait réussi un petit exploit dans le monde de la robotique humanoïde. En effet, en utilisant un réseau mobile 5G ils ont permis à  un homme de prendre à distance le contrôle d’un robot humanoïde T-HR31. 

Comme souvent la vidéo ci dessous devrait  être la preuve par l’image la plus probante.

En terme d’application, on pense bien sûr à la construction de gigantesques robots comme dans Bioman ou plus récemment dans Pacific Rim pour sauver l’humanité  lors d’une attaque de dinosaures d’un autre monde.

On peut aussi imaginer les applications lors de  catastrophes naturelles/industrielle mais aussi pour la conquête de l’espace. Bien sûr, j’imagine que l’armée aussi est intéressée mais pourquoi s’ennuyer avec des humains quand les robots peuvent se débrouiller tout seul sur un champs de bataille

via FastCompany 

Z Event : quand les gamers font des dons [Streamers]

Ce qui est incroyable avec le jeu vidéo c’est à quel point il dépasse le cadre de son origine, aujourd’hui on est à des années lumières du passe temps pour enfants.

Aujourd’hui le jeu vidéo c’est le 1er divertissement dans le Monde. C’est un espace de création dingue en terme d’expérience et de narration, un moteur de l’innovation technologique, un milieu pour des mega corporations et des indépendants, des moments à vivre seul, en ligne et sur un canapé entre potes. Le jeu vidéo c’est aussi des communautés et du sport. 

Si vous suivez ce blog depuis longtemps, vous avez lu des dizaines d’articles sur StarCraft 2, le e-sport et les stades que remplissent les jeux multis gratuits qui ont suivi l’exemple de League of Legend.

Un des phénomènes depuis 10 ans c’est le poids considérables des streamers dans cet écosystème. C’est eux qui font et augmentent l’expérience du spectateur de jeu vidéo. Je pense que l’on est des milliers à avoir découvert les vidéos de JV grace à Pomf et Thud ou Chips et Noa en/depuis 2011. (j’ai d’ailleurs réalisé leurs premières interviews ever et elles sont et

Toute cette intro pour saluer l’initiative de Z Event, déjà relayé partout par la presse et les blogs ! 

Si vous avez raté l’info, sachez que l’évènement a été créé sous l’impulsion d’un streamer du nom de Zerator et à pour objectif de demander à d’autres streamers d’inciter leurs spectateurs à donner à Médecin Sans Frontière.

Et cette année, chose exceptionnelle, l’événement à permis de lever 1 000 000 d’euros. Oui, le million. 

L’équipe a publié hier soir, une courte vidéo qui retrace les étapes clés de l’événement et je vous invite vivement à la regarder. Elle montre l’état d’esprit et la simplicité de l’initiative mais aussi la qualité de l’engagement de tous les participants. Bravo à tous ceux qui ont participé, je suis vraiment impressionné. 

Je vous laisse, je vais me faire un stream 🙂 

Image de couverture PureGameMedia

JWST : l’incroyable Telescope [BigBang]

L’Espace est de retour ! Après quelques dizaines d’années d’un calme relatif,  l’Espace est en train de redevenir un enjeux pour les gouvernements et les sociétés privées. Difficile de passer à côté des nombreuses photos des performances de SpaceX ou des déclarations de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, qui veut partir à la conquête du système solaire. 

De manière plus pragmatique, l’Inde, la Chine, le Japon et la Russie débloquent de nouveaux budgets énormes pour lancer des programmes d’exploration : colonisation de la Lune, ressources minières, nouveaux satellites… 

Mais dans un avenir très proche, en 2019, nous allons voir se réaliser un exploit technique qui a débuté dans les années 90, le lancement du James Webb Space Telescope, le projet est international, porté par la NASA, l’ESA (Europe) et l’ASC (Canada). 

Ce telescope est le successeur de Hubble et comme celui ci il a vocation à aller prendre ses clichés directement depuis l’espace. Je vais faire ici la liste des avancées technologiques mais la pièce maitresse du telescope est bien sûr son optique de 6,5 mètres de diamètres et ses 18 miroirs en hexagones. 

Le projet a connu (et connait encore) de nombreuses complications notamment sur le délai de livraison et son budget qui devrait atteindre les 9 milliards de dollar.

Mais pourquoi tout ça ? Pour observer les premières étoiles et galaxies formées après le BigBang, pour analyser les trous noirs et offrir de nouveaux sujets de recherches encore inconnus. 

Allez 2 vidéos pour le plaisir, le timelapse du montage et la simulation du déploiement dans l’espace.